Rituels du soir> Retour à la toutes les vidéos

5 minutes

Dans le bain, Jules appelle son frère avec son râteau, il cherche à la fois à imiter ses gestes et à amorcer la communication. Camille est un partenaire important dans sa vie et le bain est l’occasion d’un échange privilégié entre frères. Quand le grand se met à crier, Jules sursaute, puis sourit et regarde sa mère pour savoir ce qu’il doit en penser. Lorsqu’elle réprimande Camille, il comprend que, là, ça ne rigole plus ; il ressent l’émotion circuler entre eux deux et cherche le sens de ce qui se passe. Pendant le repas, c’est au tour de son père de gronder Camille, car celui-ci mange avec les doigts. Jules est sensible à ce petit conflit, tout en tétant ; il observe la scène avec attention et se met à téter plus vite. À son râle, sa mère comprend qu’il a besoin d’une pause et elle s’arrête un moment pour lui laisser le temps de faire son rot. Puis le père prend le relais avec la purée. Au bout d’un moment, Jules fait non de la tête comme il s’exerce souvent à le faire mais, cette fois, ce geste social est utilisé à bon escient : il n’a vraiment plus faim. Dans la dernière séquence, on assiste au rituel du coucher.