Sanctions pénales et travail social - journée d'étude APRADIS

Société
Amiens
Du vendredi 8 novembre 2019 au samedi 8 novembre 2025

vendredi 8 novembre 2019
de 09:00 à 09:30
Accueil
de 09:30 à 09:45
Introduction

Marie-Véronique Labasque, directrice adjointe en charge des formations diplômantes de l’APRADIS

de 09:45 à 11:00
Conférence inaugurale

Juliette Soissons, docteure en sciences politiques, Centre Universitaire de Recherche sur l’Action Publique et le Politique-Epistémologie et Sciences Sociales ( CURAPP ESS, UMR 7319)

Comprendre les réformes des politiques pénales au prisme des transformations du métier de Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et Probation (CPIP).

Débats avec la salle.

de 11:00 à 12:30
Expériences carcérales - 1ère table ronde

Animation et propos liminaire

Charline Olivier, assistante de service social et auteure de Derrière les murs : surveiller, punir, réinsérer ? - éditions ERES.

Participants :

Nathalie Vallet, administratrice de l’Observatoire International des Prisons (OIP) et éducatrice spécialisée à l’Association Réflexion Action Prison Et Justice (ARAPEJ) de Seine-Saint-Denis
Un ancien détenu
Docteur Marc Fedele, psychiatre au sein de l’Unité Hospitalière Spécialement Aménagée (UHSA) du centre hospitalier Guillaume Régnier de Rennes
Delphine Rousselet, directrice du Centre pénitentiaire de Beauvais

Thématiques abordées :

Qu’implique l’expérience carcérale pour un détenu ?
Quels sont les effets de l’enfermement et des modes de sociabilité en détention ?
Quelles conséquences a la détention sur les liens familiaux, la santé physique et mentale des détenus ?
Comment cela est-il vécu par les premiers concernés ?
Comment le travail social se saisit-il (ou non) de ces questions à travers son intervention en maison d’arrêt ou en centre de détention ?

de 12:30 à 13:30
Pause déjeuner
de 13:30 à 15:30
Sortie de détention - 2ème table ronde

Animation et propos liminaire :

Charles Barbezat et Vincent Bulot, directeur et assistant de service social à l’Îlot.
«Comment les travailleurs sociaux accompagnent-ils une sortie de détention ?»

Participants :

Gilles Crespo, directeur adjoint au Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) de la Somme
Emmanuel Firmin, contrôleur judiciaire à l’Association Yves Le Fèbvre (AYLF) d’Amiens
Un ancien détenu

Thématiques abordées :

Comment se construit un projet de sortie ?
Quels suivis social et judiciaire sont proposés et avec quels résultats ?
A quelles difficultés les personnes concernées sont-elles confrontées dans ce parcours ?
Quelles sont alors les spécificités de l’accompagnement et que peut-on mobiliser pour intervenir ?
Comment fonctionnent les dispositifs ou ressources institutionnels ?
Les personnes ont-elles développé des compétences lors de leur passage en détention ?

 

de 15:30 à 17:00
Aménagement de peine - 3ème table ronde

Animation et propos liminaire :

Célia Cappaï, Association Nationale des Assistants de Service Social
Nora Hannou, directrice ajointe de l’association Accompagnement, Prévention, REflexion et Médiation pour l’Insertion Sociale (APREMIS)

Participants :

Roxanne Delgado, juge de l’application des peines au tribunal de grande instance d’AMIENS
Charlotte Jerôme, assistante de service social à l’APREMIS
Une personne ayant bénéficié d’un aménagement de peine

Thématiques abordées :

Quelles sont les spécificités des aménagements de peine ?
Quels sont les profils de celles et ceux qui en bénéficient ?
Quelles sont les pratiques d’accompagnement pour les travailleurs sociaux qui sont impliqués ?
En quoi cela retravaille-t-il le lien travail social / sanction pénale ?
Quels sont les  enjeux éthiques pour le travail social ?


de 17:00 à 17:00
Fin de la journée
Fil rouge de la journée Célia CAPPAÏ, Association Nationale des Assistants de Service Social (ANAS). Intervention sur les enjeux éthiques de
Illustration humoristique des débats assurée par Laurent DIRSON

Laurent DIRSON

Amiens

 

Sanctions pénales et travail social

Journée d’étude

Expériences carcérales
Sortie de détention
Aménagement de peine

vendredi 8 novembre 2019
de 9 h 30 à 17 h 00

Voir l'onglet "informations pratiques".

Des professionnels engagés


Que ce soit pendant une incarcération, lors d’un aménagement de peine ou après une sortie de détention, les travailleurs sociaux sont amenés à intervenir auprès de personnes placées ou ayant été placées sous main de justice. Spécifiquement dédiés à l’accompagnement de cette population ou la rencontrant dans le cadre de missions plus générales, ils s’exposent alors aux singularités d’une intervention se tenant au croisement de logiques de contrôle et d’accompagnement.
Si les médias se font souvent l’écho de la situation des personnes incarcérées, qui représentent près de 80 000 individus, il existe bien d’autres modalités d’exercice de la sanction pénale pour les 245 000 personnes aujourd’hui prises en charge par l’administration pénitentiaire. Derrière les statistiques, se loge ainsi une diversité de situations, de parcours et d’expériences qui implique autant de modalités d’action pour les professionnels engagés auprès de ce public.
En croisant l’expérience d’anciens détenus et de professionnels, avec le regard d’auteurs et de chercheurs travaillant sur cette thématique, cette journée d’étude entend se saisir de cette complexité pour ouvrir des pistes de réflexion sur les questions éthiques et pratiques qui traversent aujourd’hui le travail social auprès des personnes placées sous main de justice.

Fil rouge de la journée Célia CAPPAI, Association Nationale des Assistants de Service Social (ANAS).
Intervention sur les enjeux éthiques de l’intervention pour les travailleurs sociaux.

Illustration humoristique des débats assurée par Laurent DIRSON.


Intervenants et participants :

Marie-Véronique LABASQUE, directrice adjointe en charge des formations diplômantes de l’APRADIS
Juliette SOISSONS, docteure en sciences politiques, Centre Universitaire de Recherche sur l’Action Publique et le Politique-Epistémologie et Sciences Sociales ( CURAPP ESS, UMR 7319)
Charline OLIVIER, assistante de service social et auteure de Derrière les murs : surveiller, punir, réinsérer ? - éditions ERES.
Nathalie VALLET, administratrice de l’Observatoire International des Prisons (OIP) et éducatrice spécialisée à l’Association Réflexion Action Prison Et Justice (ARAPEJ) de Seine-Saint-Denis
• Anciens détenus
• Une personne ayant bénéficié d’un aménagement de peine
• Docteur Marc FEDELE, psychiatre au sein de l’Unité Hospitalière Spécialement Aménagée (UHSA) du centre hospitalier Guillaume Régnier de Rennes
Delphine ROUSSELET, directrice du Centre pénitentiaire de Beauvais
Charles BARBEZAT et Vincent BULOT, directeur et assistant de service social à l’Îlot.
Gilles CRESPO, directeur adjoint au Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) de la Somme
Emmanuel FIRMIN, contrôleur judiciaire à l’Association Yves Le Fèbvre (AYLF) d’Amiens
Célia CAPPAI, Association Nationale des Assistants de Service Social
Nora HANNOU, directrice ajointe de l’association Accompagnement, Prévention, REflexion et Médiation pour l’Insertion Sociale (APREMIS)
Roxanne DELGADO, juge de l’application des peines au tribunal de grande instance d’AMIENS
Charlotte JEROME, assistante de service social à l’APREMIS


Thématiques abordées :

matinée 
Qu’implique l’expérience carcérale pour un détenu ? Quels sont les effets de l’enfermement et des modes de sociabilité en détention ? Quelles conséquences a la détention sur les liens familiaux, la santé physique et mentale des détenus ? Comment cela est-il vécu par les premiers concernés ? Comment le travail social se saisit-il (ou non) de ces questions à travers son intervention en maison d’arrêt ou en centre de détention ?

après-midi
Comment se construit un projet de sortie ? Quels suivis social et judiciaire sont proposés et avec quels résultats ? A quelles difficultés les personnes concernées sont-elles confrontées dans ce parcours ? Quelles sont alors les spécificités de l’accompagnement et que peut-on mobiliser pour intervenir ? Comment fonctionnent les dispositifs ou ressources institutionnels ? Les personnes ont-elles développé des compétences lors de leur passage en détention ?


Quelles sont les spécificités des aménagements de peine ? Quels sont les profils de celles et ceux qui en bénéficient ? Quelles sont les pratiques d’accompagnement pour les travailleurs sociaux qui sont impliqués ? En quoi cela retravaille-t-il le lien travail social / sanction pénale ? Quels sont les enjeux éthiques pour le travail social ?

 

 

 

 

adresse :

Amphithéâtre de l’APRADIS

6-12 rue des Deux Ponts

80000 Amiens

 

Inscriptions en ligne

Informations au 03 22 66 33 99

Tarif : 50 €

 

Repas du midi :
Possibilité de réserver un plateau-repas

(coût non inclus dans le tarif de la journée)

 

plan d'acces :