Mille & une raisons d’agir pour soigner les parents, prendre soin du bébé… Et inversement

Assemblée Nationale – Salle Colbert
Le jeudi 23 janvier 2020

jeudi 23 janvier 2020
de 10:30 à 11:00
Pause
de 13:30 à 14:30
Buffet
Assemblée Nationale – Salle Colbert

Depuis mars 2018, des professionnel-le-s et des usager-ère-s de la périnatalité, sont engagé-e-s dans une action de plaidoyer afin de s’exprimer d’une seule voix pour que la santé psychique des parents et des bébés devienne une priorité nationale et la question citoyenne de tous. Sensibilisées, leurs organisations respectives ont décidé de fonder l’Alliance francophone pour la santé mentale périnatale en juin 2019.

La FNAAFP/CSF, fédération nationale d’associations d’aide à domicile qui emploient des TISF (Technicien-ne-s de l’intervention sociale et familiale), fait partie des membres fondateurs de cette Alliance.

Cette journée, organisée par la FNAAFP/CSF avec le soutien des député-e-s qui ont souhaité s’engager sur cette cause et de l’Alliance, s’appuiera sur des apports    d’expert-e-s, des interventions des député-e-s, des témoignages et des débats, dans une démarche constructive et exigeante : à cause des bébés.

Programme

 

 

“Les TISF au cœur du prendre soin du bébé et des parents”

A l’initiative de la FNAAFP/CSF, 240 participant-e-s, militant-e-s de la cause des bébés, se sont réuni-e-s le 23 janvier à l’Assemblée Nationale lieu de la démocratie représentative et symbole de la conquête de droits nouveaux. Dans ce lieu emblématique, les débats et interventions de grande qualité ont fait de cette journée un succès. Deux facteurs principaux ont également contribué à sa réussite :

Le thème : « Mille et une raisons d’agir pour soigner les parents, prendre soin du bébé …et inversement ».
La société tout entière semble avoir enfin pris conscience de l’importance du « prendre soin du bébé et de ses parents » en termes de santé publique et du coût énorme qu’engendrent les troubles relationnels parents bébé si rien n’est fait en prévention. Par ailleurs, les pouvoirs publics ont pris l’initiative de lancer une dynamique globale autour des « mille premiers jours de la vie de l’enfant », démarche qui nous a semblé positive.

La diversité des parties prenantes à cette manifestation.
A travers l’Alliance francophone pour la santé mentale périnatale, ce sont bien les professionnel-le-s et usager-ère-s de la périnatalité présent-e-s à cette journée, au nom de leurs organisations (En annexe : composition de l’alliance), qui ont contribué à sa réussite.

La forte implication des député-e-s et la présence active d’Adrien Taquet, Secrétaire d’État à la protection de l’enfance, ont également permis le succès de cette évènement et mis en exergue des points de convergence entre les acteurs de terrain et les décideurs publics.