Journée co-organisée par la Délégation Nouvelle Aquitaine et le Conseil Départemental de Dordogne

Le lundi 18 mai 2020
lundi 18 mai 2020
de 08:30 à 09:00
Accueil des participants
de 09:00 à 09:30
Accueil par la Délégation Régionale ANECAMSP

Accueil par la Délégation Régionale ANECAMSP, l’ARS de Dordogne : la directrice Marie-Ange PERULLI, le Conseil Départemental de Dordogne : le Président Germinal PEIRO, et de la délégation interministérielle à la « stratégie nationale pour l’autisme au sein des TND » (sous réserve)

Mot de la Présidente ANECAMSP : Geneviève LAURENT

de 09:30 à 10:15
Introduction de la journée

Professeur Catherine BARTHELEMY, Professeur de Médecine émérite à l’Université de Tours, Chef de service honoraire au CHU de Tours, Membre titulaire à l’Académie Nationale de Médecine, Vice- présidente de l’Association pour la Recherche sur l’Autisme et la Prévention des Inadaptations (ARAPI)

de 10:15 à 11:00
Les maladies du neuro-développement (MND)

Professeur Pierre GRESSENS, Directeur de recherche Inserm, Directeur de l’unité PROTECT Inserm-Université Paris Diderot, Hôpital Robert Debré Paris, Professeur de neurologie fœtale et néonatale, King’s College, Londres

de 11:00 à 11:15
Echanges avec la salle
de 11:15 à 12:00
Pause
de 12:00 à 12:30
Repérage précoce des TND : signes d'alerte pour les professionnels de 1ère et 2ème lignes

Docteur Catherine SARRET, neuropédiatre, Maitre de conférence des Universités - Praticien hospitalier, CHU Clermont-Ferrand

de 12:30 à 12:45
Echanges avec la salle
de 12:45 à 14:00
Buffet sur place, compris dans le tarif d’inscription
de 14:00 à 15:00
Table ronde 1 : De l’inquiétude aux signes cliniques : mise à disposition d’un nouvel outil de repérage

Table ronde 1 : De l’inquiétude aux signes cliniques : mise à disposition d’un nouvel outil de repérage Illustration par les films de la campagne « Handicap, agir tôt »

Dr Laure DELOUR, médecin rattaché aux crèches du Grand Périgueux

Dr Sandrine POPESCO, médecin de PMI Périgueux

Pr Philippe CASTERA, Département d’enseignement de médecine générale de Bordeaux

Claude-Hélène YVARD - GUERMONPREZ, parent

de 15:00 à 16:30
Table ronde 2 : Du signe clinique à la structure d’aval : cas des TSA et des dyspraxies / dysphasies

Dr Toky RAJERISON, CRA Nouvelle Aquitaine

Dr Marie HUSSON, neuropédiatre, CHU Bordeaux

Françoise ESTADIEU, infirmière-puéricultrice et Annabelle GRIMA, psychologue, CAMSP de Dordogne

Dr Dominique PALLUEL, Centre des Troubles des Apprentissage des Landes

Nathalie FAZILLEAU, Unité d’Enseignement Maternel Autisme des Papillons Blancs, Bergerac

Bruno BONOTTO, parent, association Avenir Dysphasie

« Repérer, intervenir, diagnostiquer précocement les troubles du neuro-développement : Les fondamentaux des CAMSP »

Le neuro-développement désigne « l’ensemble des mécanismes qui vont guider la façon dont le cerveau se développe, orchestrant les fonctions cérébrales (fonction motrice, langagière, cognitive, d’intégration sensorielle, structuration psychique, comportement etc.) Il est un processus dynamique, influencé par des facteurs biologiques, génétiques, socioculturels, affectifs et environnementaux. Il débute très précocement, dès la période anténatale, pour se poursuivre à l’âge adulte. Ce flux maturatif modifie chaque jour les capacités de l’enfant, est plus ou moins rapide selon les individus, mais il suit des étapes incontournables, qui dans le cadre d’un développement ordinaire, s’enchainent de façon fluide. La perturbation de ces processus de développement cérébral conduit à un trouble du neuro-développement (TND) correspondant à des difficultés plus ou moins grandes dans une ou plusieurs de ces  fonctions cérébrales. »
Repérer les écarts de développement à partir des signes d’alerte, intervenir précocement sans attendre de confirmation diagnostique sont des enjeux important. Les CAMSP, maillon du dispositif d’action précoce, ont cette mission, associées à d’autres, conférés par le décret de 1976.
Les avancées de la recherche nous confortent dans cette évidence : agir tôt, pour limiter le handicap, éviter le surhandicap.
Aujourd’hui, les familles, les professionnels, les pouvoirs publics se rejoignent pour faire évoluer l’accès rapide aux soins, les parcours sans ruptures loin d’une politique en silo.
Cette journée, nous permettra de réfléchir ensemble, à une approche bienveillante, en lien avec les avancées de la science et en s’appuyant sur l’expertise partagée de l’action précoce au sein d’un large dispositif au service de la petite enfance déclinée sur tous les territoires.
Lors de la matinée, vous entendrez les experts nous parler de ces nouveaux paradigmes de TND, et mettre à jour les connaissances scientifiques, l’après-midi sera consacré aux témoignages d’équipe de terrain de la région qui ont su mettre des dispositifs innovants pour essayer de toujours agir plus tôt. 
Vous été concernés par les tout-petits, la clinique du développement précoce, soucieux d’accompagner au plus tôt les plus vulnérables, venez nous rejoindre lors de cette journée.

Pré-programme

Bulletin d’inscription