ANECAMSP - Nous partageons 40 ans d’Action Médico-Sociale Précoce

Espace Reuilly - 21 Rue Antoine-Julien Hénard, 75012 Paris
Du jeudi 24 novembre 2022 au vendredi 25 novembre 2022
jeudi 24 novembre 2022
de 09:00 à 09:45
Accueil des participants
de 09:45 à 10:00
Mot de la présidente

Geneviève LAURENT

de 10:00 à 12:00
Table ronde parents (anciens et nouveaux) et professionnels du CA Historique des pionniers à aujourd’hui

différentes interventions en images des pionniers sur la naissance, l’évolution et l’éthique de l’Action Médico-Sociale Précoce commentées par les professionnels et les parents Geneviève LAURENT, Yvette GAUTIER, Danielle MASSON, Michèle BARONQUILLEVERE

 

Evolutions législatives, institutionnelles et médicales : Geneviève LAURENT, Nathalie SARFATY, Sandrine LANCO-DOSEN

de 12:00 à 12:30
Discussion avec la salle
de 12:30 à 14:00
Déjeuner
de 14:00 à 14:25
Programme d’Intervention et d’Accompagnement Précoce

Aurélie ALEMANY, puéricultrice,

Céline BRASSARD, psychomotricienne et

Matthieu COQUERY, kinésithérapeute, CAMSP de Montpellier

de 14:25 à 14:40
Discussion avec la salle
de 14:40 à 15:05
Différentes modalités intensives : des stages pour tous, Yes we CAMSP !

Anne DEBONGNIE, kinésithérapeute et Emmanuelle GISCARD, psychologue, CAMSP APF de Grenoble

de 15:05 à 15:20
Discussion avec la salle
de 15:20 à 15:45
Palette oralité

Nina ADRON, Orthophoniste 

Brunehilde LEROY, Educatrice spécialisée

Léa Martin, Psychomotricienne CAMSP de Cherbourg

de 15:45 à 16:00
Discussion avec la salle
de 16:00 à 16:15
Pause
de 16:15 à 16:40
Atelier auprès des parents autour de la prévention des écrans

Léa PETIT, éducatrice de jeunes enfants, CAMSP APF de Saint Etienne et Audrey VALENTIN, éducatrice spécialisée, SESSAD TSA de Saint Etienne

de 16:40 à 17:00
Discussion avec la salle
vendredi 25 novembre 2022
de 09:00 à 09:20
Evolution du travail social en CAMSP

Anaïs GAYET, Sophie LALOE, assistantes sociales et Aline DEBRAND, éducatrice de jeunes enfants, CAMSP de Reims

de 09:20 à 09:35
Discussion avec la salle
de 09:35 à 09:55
Équipe Mobile pour l'inclusion dès la Maternelle

Corinne GROS-JEAN, infirmière coordinatrice, Anne FREMONT, éducatrice et Marie-Claude ROCCHI, médecin, CAMSP de Toulon/La Seyne S/ Mer

de 09:55 à 10:10
Discussion avec la salle
de 10:10 à 10:30
“Le mardi des bébés” : un groupe parent-enfant autour du massage et de l’éveil corporel

Marie-Agnès DUBOZ - kinésithérapeute
Maud MEUTERLOS - psychomotricienne, CAMSP du Doubs

de 10:30 à 10:45
Discussion avec la salle
de 10:45 à 11:00
Pause
de 11:00 à 11:20
Histoire d’un groupe de parents d’enfants avec autisme. Le programme ETAP au CAMSP

Mélanie BALGOBIN, Psychomotricienne et Mathilde DE BEAUREGARD, psychologue, CAMSP du CHU de Bordeaux

 

de 11:20 à 11:35
Discussion avec la salle
de 11:35 à 11:55
L’entretien familial : un nouvel élan dans l’alliance thérapeutique avec l’enfant et sa famille

Annonciade PLECY, Orthophoniste

Solène MEZERAI, Psychomotricienne

Equipe du Pôle audition du CAMSP J. Lévy Paris

de 11:55 à 12:30
Discussion avec la salle
de 12:30 à 14:00
Déjeuner
de 14:00 à 14:45
Reprise synthétique

Reprise synthétique par Bernadette CELESTE, psychologue et Marlène FARGUES, parent

A petits pas vers l'autodétermination

de 14:45 à 15:30
Intervention de Denis PIVETEAU

Denis PIVETEAU, Conseiller d’Etat, président adjoint de la section sociale : « Experts, acteurs, ensemble…pour une société qui change » février 2022

« Choisir un métier du travail social, C’est de donner le « pouvoir d’agir, Avec les personnes que l’on accompagne, Pour faire advenir une société « inclusive » Discussion avec la salle

de 15:30 à 16:00
Conclusion
de 16:00 à 16:30
Fin des journées
Espace Reuilly - 21 Rue Antoine-Julien Hénard, 75012 Paris

Face à la naissance d’un enfant différent, à l’impuissance du corps médical à guérir, des pionniers ont redonné espoir aux parents en pensant un développement possible, en objectivant des compétences chez ce tout petit et en mettant au point des gestes rééducatifs basés sur l’observation, le jeu, la communication, en y associant les parents. Parmi eux, sans pouvoir tous les citer : J. Levy, A. Grenier, R. Salbreux, M. Le Métayer, A. Bullinger… Les parents n’étaient plus seuls, des professionnels compétents et motivés se tenaient à leurs côtés pour soutenir l’enfant et pour ouvrir le champ des possibles.

Au cours de ces 40 ans, quelles évolutions ! Certes il reste beaucoup à faire en prévention, des enfants différents, entravés dans leur développement naissent encore chaque jour. Mais l’éthique de l’action précoce a permis une amélioration des annonces aux parents et de la trajectoire des enfants.

De plus, d’importantes découvertes ont mis en évidence la plasticité cérébrale, ont permis de mieux comprendre les troubles du neurodéveloppement et l’intérêt d’agir tôt. Les équipes pluridisciplinaires ont acquis une solide expérience, les professionnels de chaque discipline croisent leurs regards, partagent leurs références théoriques et leurs expériences au cours de consultations conjointes, de groupes d’enfants et de parents…

Les parents ont beaucoup changé dans leur posture. A l’heure des réseaux sociaux et de l’internet ils se sont renseignés sur les pathologies, sur les différentes approches. Ils sont devenus « sachant » experts d’expérience auprès de leur enfant. Ils sont des interlocuteurs des professionnels dans un partage des savoirs. Toutefois, certains parents ont besoin d’être accompagnés pour accéder aux informations et aux propositions de soins.

Les institutions ont changé, la société a changé… Les CAMSP et les PCO se sont développés (400 CAMSP et 100 PCO à ce jour) mais le nombre de places est notoirement insuffisant par rapport aux besoins.

Le travail en réseau permet un meilleur maillage du territoire et un échange fructueux entre professionnels de différents horizons. Mais il reste des déserts médico-sociaux ! La société, se déclare « inclusive » mais est-ce vraiment appliqué et applicable en pratique à l’école par exemple ? Sans rien lâcher des actions précoces qui ont fait leurs preuves, des pratiques innovantes sont expérimentées, où les parents ont toute leur place auprès de leur enfant.

Ces journées sont une formidable occasion de s’appuyer sur les bases solides de l’action précoce pour affirmer leur pertinence. Et de parcourir les expériences et les acquis de ces 40 ans pour mettre en lumière le rôle fondamental des parents, de la famille auprès du tout petit. Avec eux, pour eux des actions innovantes mal connues voient le jour, elles seront présentées dans leur contexte institutionnel et géographique.

Partager ces expériences, se projeter dans l’avenir, réclamer encore et toujours les moyens matériels et humains permettant à ces enfants et à ces parents d’exercer tous leurs droits dans la société « inclusive » sont le cœur d’action de l’ANECAMSP. Longue vie et Bon Anniversaire à l’ANECAMSP.