55e congrès de l’Unapei

Education, Handicap
Centre de Congrès, 11 esplanade Complans Caffarelli, 31680 Toulouse
Du jeudi 4 juin 2015 au samedi 6 juin 2015

jeudi 4 juin 2015
de 09:00 à 09:10
Culture pour tous et avec tous

A l’Espace des diversités, de 9h à 16h, venez découvrir des spectacles et participer à des activités artistiques

de 09:50 à 10:00
Journée sportive sur la place du Capitole
de 10:00 à 10:20
Ateliers sportifs ouverts à tous avec la pratique non stop de…

mur d’escalade, boxe éducative, judo, badminton, parcours de relais, rugby, basket, tir à la sarbacane et à la carabine laser, lancer d’adresse « frisbee »…

Egalement à faire sur place, un test sport santé. 

De 10h à 16h

de 12:00 à 12:20
interventions de Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et de Christel Prado, Présidente de l’Unapei

Interventions de Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et de Christel Prado, Présidente de l’Unapei suivis de concerts :
Chorale : « Solencœur », AT 65
Musique : « Tamborim », La Renaudié
Rock : « Nuits blanches », Esat Fontenilles 
Journée sportive organisée en partenariat avec la ligue Midi Pyrénées FFSA.

vendredi 5 juin 2015
de 09:00 à 09:20
Accueil, rapport d’activité et rapport financier ; discours politiques ; médailles du travail
de 15:00 à 15:30
Représentants de collectivités locales ; rapport d’orientation ; budget ; affiliations d’associations, élection des administrateurs Unapei
de 18:45 à 19:00
Assemblée générale extraordinaire
de 19:15 à 19:30
Départ à la soirée festive (sur inscription)
samedi 6 juin 2015
de 08:45 à 09:00
Portraits de Familles - construire sa vie avec un proche handicapé

Cette journée s’articule autour de trois temps forts : des ateliers thématiques, une table ronde et la remise des Victoires nationales de l’accessibilité 2015.

de 09:00 à 09:20
Atelier 1 : La famille à l’épreuve de l’annonce : « ce n’est pas toi que j’attendais » Fabien Toulmé

« Il n’y a pas de bonnes manières d’annoncer quelque chose qui va faire souffrir mais par contre, il y a des manières de le faire qui n’économiseront pas la souffrance de celui qui est en charge de l’annonce et de celui qui la reçoit, mais dont tout le monde pourra renaître. » Maurice Titran
Face à cette émotion, quels accompagnements, quelles stratégies pour rebondir ?

de 09:20 à 09:40
Atelier 2 : Avoir une sœur ou un frère handicapé : un poids ?... une richesse ?...

D’une enfance bousculée à une retraite préoccupée, responsable, la fratrie se retrouve à son insu engagée dans une aventure aux conséquences multiples. "Pèse sur elle les profonds remaniements, la révolte, le désespoir, provoqués par l’intrusion du handicap au cœur de la famille." Charles Gardou

"J’ai eu un frère, ou une sœur, disent tous ces enfants devenus adultes, mais il n’était pas vraiment un frère pour moi et pourtant il était plus et mieux qu’un frère pour moi." Monique Canto Sperber

de 09:40 à 10:00
Atelier 3 : Accompagner le parcours éducatif de son enfant : un véritable combat

Du sentiment de surinvestissement au sentiment de dépossession, un équilibre est nécessaire. Multiplier les démarches, s’informer, se former, faire pression : les parents ont des attentes, des compétences et des ressources différentes face à l’éducation, à la scolarisation et à la socialisation de leur enfant. Sont-ils obligés de devenir des professionnels pour accompagner leur enfant ?
Quelles complémentarités envisager entre parents et professionnels dans l’accompagnement du parcours éducatif pour que chacun soit à sa juste place ?

de 10:00 à 10:20
Atelier 4 : Vie sociale, vie professionnelle et vie familiale : à quel prix ?

L’enquête menée au sein du programme Equal (FSE) révèle que 60 % des enquêtés attribuent au handicap de leur enfant une incidence professionnelle, en particulier pour les mères. 
La difficulté à s’inscrire dans des possibles sociaux contribue à marginaliser la famille. 
Alors, comment concilier temps personnel, vie professionnelle, vie de famille, vie de couple et vie sociale avec la situation de handicap de son enfant ?

de 10:20 à 10:40
Atelier 5 : Le changement, c’est tout le temps !

De l’entrée en crèche à l’étape ultime de la vie, il n’y a pas de répit pour les familles : il faut sans cesse passer les obstacles, penser à l’étape suivante, anticiper, se projeter dans l’avenir. Chaque franchissement d’étape rappelle douloureusement le handicap et les effets « sidérants » de l’annonce initiale sont à chaque fois ravivés. Le labyrinthe administratif ne fait que compliquer la situation, devenant source de stress supplémentaire, de conflits et d’épuisement. Quel accompagnement des familles pour faciliter ces étapes ? A quand le choc de simplification ?

de 10:40 à 11:00
Atelier 6 : L’adulte en situation de handicap, sa famille, les professionnels qui l’accompagnent : une savante alchimie

Alors que le statut d’adulte renvoie à la pleine responsabilité du sujet, la notion de handicap mental enferme dans l’éternelle enfance. Quelle place pour les parents et la fratrie dans la vie de l’enfant devenu adulte : ont-ils légitimité à intervenir dans son projet de vie ?
Comment respecter sa citoyenneté, sa parole, ses choix de vie ?

Centre de Congrès, 11 esplanade Complans Caffarelli, 31680 Toulouse

Cette année, le congrès de l’Unapei est particulièrement dédié aux mères, pères, soeurs et frères de personnes handicapées. Jeudi 4 et vendredi 5 juin 2015, la région sera dans tous ses états. Le jeudi, place à la découverte : visites d’établissements, expression artistique et ateliers sportifs où la mixité des publics sera la norme. Vendredi, après les débats et votes de l’assemblée générale, place à une soirée aux accents régionaux. 


Samedi 6 juin, 6 ateliers pour dialoguer et entreprendre. Au cœur des échanges, la vie sociale, familiale, professionnelle avec un proche handicapé suivis d’une table ronde. Cette journée de congrès se terminera dans une ambiance festive avec la 3ecérémonie des Victoires nationales de l’accessibilité.