L'enfance pas à pas - Episode 9 à 13> Retour à la toutes les vidéos

130 minutes

9. Premiers mouvements, premiers gestes

Avant même que la mère ne sente bouger le bébé dans son ventre, il est déjà très actif. Dès le deuxième mois de grossesse, il saute, se retourne et joue avec ses mains. En fait, il s’entraine, explore des mouvements dont il n’a pas encore l’usage, mais qui lui serviront plus tard.

10. A toute à l'heure papa-maman

Lorsque les deux parents travaillent, les enfants en Europe sont générale- ment confiés à une nourrice, à une crèche ou à une personne de la famille. Cette séparation est une source d’angoisse pour l’enfant comme pour ses parents. Pour en atténuer les effets, il est nécessaire que l’enfant bénéficie d’une période d’adaptation suivie et qu’il puisse s’attacher à la personne qui s’occupe de lui. Le nourrisson en est capable dès son plus jeune âge. Lors des retrouvailles, il est nécessaire de laisser du temps au nourrisson, afin de ne pas le brusquer : le temps pour lui de comprendre que c’est bien son parent qui est de retour.

11. La conquête de l'espace

Toucher, saisir, manipuler, déplacer des objets… ces gestes simples ne vont pas de soi. Si tous les systèmes sensoriels (vue, ouïe…) sont fonctionnels dès la naissance, ils ne sont pas encore achevés. La compréhension du monde qui l’entoure n’est pas donnée d’emblée à l’enfant. Pour y trouver du sens, en même temps qu’il développe ses capacités mentales, il va apprendre à contrôler ses gestes, saisir des objets, accomplir des actions efficaces, et organiser l’espace. Quel est le cheminement que suit l’enfant pour s’ouvrir au monde et se construire lui-même ?

12. Des mots pour parler

A la fin de sa première année, l’enfant commence à dire ses premiers mots. Ils sont composés d’une ou deux syllabes, parfois seulement d’onomatopées, des noms pour la plupart qui désignent des objets ou des personnes (maman, papa, doudou…) ou des actions et des petits moments sociaux (coucou, aurevoir, bras, tiens).

13. Le jeu c'est du sérieux

Dès ses premiers mois, l’enfant passe son temps à jouer, c’est à dire à agir, bouger, explorer son environnement et échanger avec les autres. Cette activité spontanée, dont l’enfant tire un grand plaisir, est en fait un travail très sérieux : elle lui permet de se connaître et de développer ses capacités, de découvrir le monde qui l’entoure et de communiquer.Très tôt et placés dans des conditions favorables, les nourrissons sont capables de communiquer entre eux, manifestant une joie évidente, une « contagion émotionnelle » : par les regards, les mimiques, les postures. Lorsqu’on a un an ou deux et qu’on ne parle pas encore, il faut trouver d’autres moyens pour communiquer : le sourire, le rire, la caresse, le fait de prendre ou de donner, le fait de se cacher ou de se montrer…