La participation sociale de la personne polyhandicapée, Illusion ou réalité ? Quelles conditions de mise en oeuvre ?

Handicap
Le jeudi 7 juin 2018
jeudi 7 juin 2018
Journée animée Philippe Gaudon

Accueil des participants à partir de 8h30

 

9h15: Accueil et présentation du thème

  • Monique Rongieres, Présidente GPF
  • Philippe Gaudon, Vice-Président Délégué GPF

 

9h30: Approche socio-anthropologique

  • Henri-Jacques Stiker, Université Paris VII

 

9h50: Approche socio-politique

  •  Michel Chauviere, Dr en sociologie

 

10h10: Echange avec la salle

 

10h25: La participation sociale au sein de la famille

  • Rozen Dubois, parent

 

10h45: Drois civiques: le citoyen polyhandicapé

  • Patrick Gohet, Défenseur des Droits

 

11h05: Echange avec la salle

 

11h20: Reconsidérer l'accessibilité pour les personnes polyhandicapées

  • nicolas Merille, Délégue National accessibilité APF-Handas

 

11h40: Déjeuner

 

14h15: Accompagner la personne polyhandicapée vers une participation sociale, de la volonté d'entendre à la capacité de restituer son expression

  • Jean-Luc Morey, Directeur
  • Brice Meslem, Chef de service EEAP Decanis Devoisins (Marseille)

 

14h35: L'établissement spécialisé et la participation sociale

  • secteur enfant: CESAP EME Les Heures Claires (78)
  • secteur adultes: Géraldine Beniguet, FAM Handas Noyal/Châtillon

 

15h05: Témoignage de parent

  • Hubert Saillet, Président CVS de la MAS de la Claire MMontagne (60)

 

15h15: Comment impulser la mise en place pérenne de partenariats locaux dans des activités de loisirs

  •  Gwladys Pottier, Educatrice Spécialisée APF Handas Laval

 

15h35: La scolarisation (débat) - Expérience Polyschol

  • Mme Toubert, chef de projet Polyscol
  • un parent
  • Pascal ASPE, ex-directeur IME Léonce Malécot (72)

 

16h15: Conclusion

  • Dr Elisabeth Zucman, Présidente Honoraire GPF

Le polyhandicap est une situation de vie spécifique d’une personne présentant un dysfonctionnement cérébral précoce ou survenu en cours de développement, ayant pour conséquence de graves perturbations à expressions multiples et évolutives de l’efficience motrice, perceptive, cognitive et de la construction des relations avec l’environnement physique et humain.

Il s’agit là d’une situation évolutive d’extrême vulnérabilité physique, psychique et sociale au cours de laquelle certaines de ces personnes peuvent présenter, de manière transitoire ou durable, des signes de la série autistique.

La situation complexe de la personne polyhandicapée nécessite, pour son éducation et la mise en oeuvre de son projet de vie, le recours à des techniques spécialisées pour le suivi médical, l’apprentissage des moyens de relation et de communication, le développement des capacités d’éveil sensori-moteur et intellectuelles, l’ensemble concourant à l’exercice d’autonomies optimales.

Créé en 1996, Le Groupe Polyhandicap France a pour vocation de faire connaitre et reconnaître la spécificité du polyhandicap.

Présent au plan national grâce à un réseau  de correspondants régionaux, il rassemble des parents, des professionnels et des associations. Il leur apporte soutien, assistance et aide technique, tant au quotidien qu’auprès des instances publiques ou privées.

Le Groupe Polyhandicap France est une force de propositions et d’action auprès des pouvoirs publics pour défendre la qualité de vie des personnes polyhandicapées, leur droit aux soins, à l’éducation et à la citoyenneté. Le Groupe Polyhandicap France est une association de bénévoles reconnue d’intérêt général et de bienfaisance.

Le 7 juin 2018, le Groupe organise une journée sur le thème : 

« La participation sociale de la personne polyhandicapée, illusion ou réalité ? Quelles conditions de mise en oeuvre ? ».