Actualité de la pensée du Père Lebret (1897-1966)

Culture
Sciences-Po Rennes, Amphithéâtre Hannah Arendt, 104 boulevard de la Duchesse Anne, 35700 Rennes
Le samedi 15 octobre 2016

samedi 15 octobre 2016
de 09:00 à 09:15
Accueil
de 09:20 à 09:30
Louis-Joseph Lebret dans son époque : "Un éveilleur d'humanité"
de 09:30 à 09:35
Introduction

Edmond HERVÉ, Président, Ancien ministre et maire de Rennes.

de 09:35 à 09:40
Louis-Joseph Lebret, une oeuvre au service des hommes

Yves BERTHELOT, Ancien secrétaire général adjoint de la CNUCED et ancien secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Europe (CEE-ONU). 

de 09:40 à 09:45
De Saint-Malo au Tiers-Monde : les combats de Louis Lebret

Denis PELLETIER, historien, Directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études.

de 09:45 à 10:30
L'influence du P. Lebret : Populorum progressio

Hugues PUEL, Dominicain, économiste, ancien secrétaire général de l’association Lebret-IRFED.

de 10:55 à 11:00
Les chrétiens, penseurs du social
de 11:00 à 11:05
Emmanuel Mounier et Louis-Joseph Lebret : Un regard croisé

Jacques LE GOFF, Professeur émérite des Universités, juriste, président de l’Association des amis d’Emmanuel Mounier-AAEM.

de 11:05 à 11:40
De l'actualité de Lebret : le convivialisme

Marc HUMBERT, Professeur des Universités, économiste, fondateur et ancien secrétaire général de l’ONG Political and Ethical Knowledge on Economic Activities – PEKEA.

de 12:00 à 13:40
Buffet au couvent des Dominicains (Sur inscriptions)
de 13:50 à 14:00
Rayonnement des expériences de Louis-Joseph Lebret
de 14:00 à 14:05
Introduction

Yves BERTHELOT, Président du Comité français pour la solidarité internationale-CFSI.

de 14:05 à 14:10
Le Mené, un champs d'essai pour la mouvance Lebret

Paul HOUEE, Sociologue, et ancien vice-président du Centre Lebret-Réseau international. 

de 14:10 à 14:40
La réception de la méthode Lebret en Afrique

Fr. Roger Mawuto AFAN, Dominicain, sociologue, Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest.

de 15:00 à 15:20
Pause
de 15:20 à 15:25
Rayonnement des expériences de Louis-Joseph Lebret (Suite)
de 15:25 à 15:30
Actualiser la pensée de Louis-Joseph Lebret : la mission du réseau international pour une économie humaine

Dominique LESAFFRE, Président de Développement et Civilisations, Lebret-IRFED.

de 15:30 à 16:15
Les chemins de l'économie humaine

Yves GLORIEUX, Administrateur du Centre Lebret-Irfed et président du Comité Bretagne de la Fondation de France.

de 16:30 à 17:30
Tribune : Du Minihic au Vatican, les destinées d'une "Utopie généreuse" : l'Economie humaine

Cette tribune examine comment une pensée et une méthode, qui naissent de l’expérience personnelle, du père LEBRET s’élargissent progressivement jusqu’à devenir universelles. Prônant la responsabilité de chacun dans la réalisation d’un projet commun, condamnant toute forme de verticalité. PRESIDENT : Jean-Louis PERRAULT, Maître de conférences à l’Université de Rennes 1, CIAPHS - ISMÉA (fondé par François PERROUX en 1944). Interventions de Jean-Charles DEHAYE, diplômé de l’École Nationale Supérieure de Sécurité Sociale, expert auprès du Bureau International du Travail et de l’Union européenne, pour la mise en place du socle Nations Unies de protection sociale. Et de Jean-Yves DELAUNE, diplômé de l’École Nationale d’Administration et administrateur de sociétés, est un ancien élève du père LEBRET, à l’Université Catholique de Lyon.

Sciences-Po Rennes, Amphithéâtre Hannah Arendt, 104 boulevard de la Duchesse Anne, 35700 Rennes

À l’occasion du jubilé de l’Ordre des Prêcheurs, l’Archevêché de Rennes et le Couvent Sainte-Anne des Dominicains ont souhaité commémorer le 50ème anniversaire de la disparition du Père Louis-Joseph Lebret en organisant, en collaboration avec le Centre International Lebret-Irfed, les Amis d'Emmanuel Mounier, le CIAPHS (Université Rennes 2) et l'ISMÉA une journée de réflexion et de débat sur sa pensée, son œuvre et son actualité. Le parcours de Louis-Joseph LEBRET (1897-1966), natif du pays malouin, le fit passer du grade de lieutenant dans la Royale à l’ordre Dominicain (1923).

Assigné au couvent de Saint-Malo, il se mit au service des populations locales éprouvées par la crise économique des années 30. Observant les grands contrastes qui régnaient entre des traditions religieuses bretonnes encore fortes et les progrès de la déchristianisation, en particulier dans les milieux des marines militaire et marchande, il s’engagea dans la création de la Jeunesse maritime chrétienne (1930), sur le modèle de la JOC, puis dans le Mouvement de Saint-Malo, pour défendre les intérêts des artisans pêcheurs, ainsi que dans l’organisation de la profession des pêches maritimes, prélude à une législation des années 40 toujours en vigueur.

Ensuite, ce fut la fondation de l’association Économie et Humanisme (1941) et de sa revue (1942), pour promouvoir, en croisant l’économie politique et la doctrine sociale de l’Église, une économie humaine. Il assura aussi un conseil auprès des dirigeant du Tiers-Monde, récemment décolonisé, mais sous-développé et fort menacé par les diverses dominations économiques et politiques, fit encore plusieurs missions en Europe et Amérique latine et prit part aux débats sur la Mission ouvrière et sur le progressisme catholique et ses tendances marxisantes, Économie et humanisme représentant une conception spiritualiste de la promotion du Tiers-Monde. Il rédigea pour Paul VI l’essentiel de la célèbre encyclique Populorum progressio (1967) qui reste aujourd’hui encore un texte de référence.